ARPENTAGE : ETRE RADICAL, Manuel pragmatique pour radicaux réalistes, Saul Alinsky

20 mai 2017 - 9 h 30 min - Atelier
Espace JOB - 105 route de Blagnac - Toulouse

ARPENTAGE  : ETRE RADICAL, Manuel pragmatique pour radicaux réalistes, Saul Alinsky

Arpentage animé par La Volte

 C1 Alinsky

 Gratuit

C’est quoi l’arpentage ?

L’arpentage est une méthode de découverte à plusieurs d’un livre, en vue de son appropriation critique, pour nourrir l’articulation entre pratique et théorie. Il permet de désacraliser l’objet « livre » et populariser la lecture ; expérimenter un travail coopératif, critique et créer une culture commune autour d’un sujet, d’un savoir théorique ; comprendre qu’aucun savoir n’est neutre et que tout point de vue est situé.

 

C’est quoi le bouquin ?

« Ce livre s’adresse à ceux qui veulent changer le monde. Si Machiavel écrivit Le Prince pour dire aux riches comment conserver le pouvoir, j’écris Être radical pour dire aux pauvres comment s’en emparer », Saul Alinsky.

Après avoir étudié la sociologie et la criminologie à Chicago où il travailla sur la mafia d’Al Capone et ses techniques organisationnelles, Alinsky (1909-1972) s’est consacré à l’organisation politique des habitants les plus pauvres de Chicago à des fins émancipatrices. De sa pratique, il a tiré des conclusions, des recommandations passionnées et une méthode qu’il a systématisée dans ce livre phare, Être radical, publié pour la première fois en 1971.

Rédigé dans un climat social et politique explosif aux USA (Black Panthers, radicalisation des campus universitaires, luttes dans les ghettos, Weather Underground, grèves), ce livre assurera à Alinsky bien des adeptes aux USA, dont un certain Barack Obama.

Être radical donne aux radicaux des clés pour opérer une transformation sociale constructive et comprendre « la différence entre un vrai radical et un radical de papier ».

 

Qui c’est, La Volte ?

La Volte, accompagne les porteurs de projet sur la dimension collective et humaine de leur projet, sur l’appropriation des valeurs et des outils de l’Education Populaire, sur la capacité à susciter la participation de chacun-e et de tous-tes (dans les réunions, les prises de décisions, les bilans, les actions, …), la mise en place de gouvernance collective et partagée, le lancement de son activité avec les moyens du bord, la démarche d’expérimentation et de coopération. Et ce avec un pas de côté…

Être volté-es pour contribuer et accompagner à changer l’ordre du monde, plutôt que nos désirs.

 

Accueil à 9h30 pour le café, démarrage à 10h !

Les réservations ne sont plus autorisées à cette date.

Les réservations ne sont plus autorisées à cette date.